Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Quel est le rôle d'un prestataire de services de paiement (PSP) ?

Les prestataires de services de paiement ou PSP voient leur rôle renforcé avec la mise en application de la DSP2. Tour d'horizon sur leurs missions.]

  • Imprimer

Crée le 10 sept. 2021

Pourquoi le prestataire de services de paiement (PSP) est utile ?
© Mike Fouque
Pourquoi le prestataire de services de paiement (PSP) est utile ?

Qui sont les prestataires de services de paiement en France ?

Les PSP assument un rôle capital dans les transactions e-commerce. En France, 4 principaux PSP se partagent le marché.

Rôle d'un prestataire de services de paiement PSP ?

Le PSP a pour objectif d'apporter des services aux e-commerçants pour qu'ils puissent recevoir des paiements en ligne. Un PSP est un spécialiste des paiements. Il doit être force de proposition concernant les solutions          de paiement proposées aux clients. Le PSP joue le rôle d'interface entre les vendeurs en ligne (sites de e-commerce ou marketplaces) et leur banque. Il est en charge:

  • De fournir une page web pour réaliser des paiements sécurisés entre les sites de e-commerce et les établissements de paiement (paiement par carte de crédit, par prélèvement bancaire, par e-wallet ou par virement bancaire) ;
  • De planifier, contrôler et accepter les paiements en ligne ;
  • De protéger le vendeur des éventuelles fraudes.

Worldline

Créée en 1996, Worldline possède une plateforme qui gère 1 milliard de transactions sur une année. Il enregistre 45.000 clients dans le monde. Parmi eux se trouvent :

  • Des grandes enseignes de l'e-commerce comme Cdiscount ou Vente privée ;
  • Des entreprises jusque-là habituées aux modes de paiement classiques et qui choisissent de proposer le paiement en ligne.

Paybox

Ce PSP a été acquis par le groupe américain Verifone. Il détient 26 000 clients environ. Il ne pratique aucun prélèvement sur les ventes. C'est la banque de l'e-commerçant qui effectue le prélèvement de 0,5 à 1% sur le contrat VAD souscrit.

Ogone

Ce PSP connaît une forte évolution de son activité. Il représente une menace pour le numéro 2 Paybox. Sa clientèle est dispersée sur 35 pays. Sa plateforme détient la certification PCI-DSS.

Monext

Ce PSP français à la renommée internationale a été fondé en 2009. En 2019, il obtient l'Agrément d'Établissement de Paiement auprès de l'ACPR. Monext c'est :

  • 640 millions de paiement en ligne dans l'Hexagone ;
  • 30 millions de cartes traitées ;
  • 85 millions d'euros de chiffre d'affaires ;
  • 4,2 milliards de transactions on et offline.

Adyen

Ayden est basé à Amsterdam. Ce PSP possède des clients comme Uber, Airbnb et Netflix. Il propose une fonctionnalité appelée " omnicanale ". Cette dernière lui permet d'effectuer des transactions en ligne ou en magasin à partir d'applications. Les marchands ont la possibilité de voir les motifs d'approbation ou de rejet des achats.

Hipay

Le 30 mars 2021, Hipay reçoit la qualification " Entreprise Innovante " et peut ainsi ouvrir son capital aux investissements des " Fonds communs dans l'innovation " (FCPI). Ce PSP enregistre une forte croissance de son chiffre d'affaires avec une hausse de 34% de son CA au premier trimestre 2021 par rapport au premier trimestre 2020.

Comment s'inscrit le PSP dans l'écosystème du paiement ?

Si ce n'est qu'à la finalisation du paiement que le PSP entre véritablement en jeu, l'étape de la transaction doit être parfaitement intégrée à l'écosystème déjà existant du vendeur.

Concrétisation de l'achat

Qu'il s'agisse d'un site e-commerce, d'une boutique physique ou d'une vente à distance, la conversion du panier en achat effectif est cruciale. Il faut savoir que 2/3 des paniers sont abandonnés à la phase de paiement.

Choix des partenaires

Dans le commerce unifié, il est préférable d'adopter les partenaires adéquats qui se chargeront :

  • Des solutions de store management et d'order ;
  • Du matériel monétique en boutique physique s'il y a lieu ;
  • Des outils de vente à distance.

DSP2 : quel est le rôle du PSP ?

Les PSP doivent agir en conformité avec la DSP2 (Directive sur les services de paiement 2) pour une sécurisation optimale des transactions.

Combattre la fraude et les actes malveillants

Les tentatives de fraude sont nombreuses. Les malveillants utilisent plusieurs méthodes comme l'usurpation de carte bancaire ou d'identité, le Sim swap. Les PSP doivent renforcer leur système de détection de fraudes.

Consolider la sécurité des paiements en ligne

La DSP2 impose de modifier l'authentification 3D Secure (3DS) par une " authentification forte ". Elle doit être faite sur 2 des paramètres ci-dessous :

  • Une information exclusivement connue par le propriétaire de la carte ;
  • L'utilisation d'un ordinateur, d'une tablette ou d'un téléphone personnel et reconnu par le PSP;
  • Le contrôle d'une caractéristique personnelle.