Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Faut-il abandonner les tracts et catalogues papiers ?

Avec le boom de la digitalisation, les catalogues papier sont de moins en moins utilisés. Focus sur cette tendance. ]

  • Imprimer

Crée le 10 sept. 2021

La fin des tracts et catalogues papier approche-t--elle ?
© fizkes
La fin des tracts et catalogues papier approche-t--elle ?

Ces marques qui numérisent leur catalogue

Des enseignes se défont du catalogue papier. Elles ont adopté des alternatives digitales.

Carrefour passe à la digitalisation de son catalogue papier

Les messageries conversationnelles deviennent des canaux importants dans la relation client. Carrefour France a suivi l'exemple de Carrefour Brésil. Ce dernier a lancé un compte Whatsapp Carrefour Brésil. Ce compte de messagerie sert à :

  • Offrir des " usages en termes de vente, de fidélité et d'e-commerce " ;
  • Mettre à disposition le catalogue de produits.

La pandémie a aussi apporté un boost dans la numérisation des catalogues et leur consultation en ligne. En effet, les catalogues papier, flyers ou prospectus ne pouvaient être distribués en magasins pour des raisons de sécurité sanitaire. Carrefour France a ensuite lancé des catalogues vidéo sur Youtube. Aujourd'hui les chiffres prouvent la puissance du catalogue numérique avec plus d'1 million de lecteurs et plus de 200 000 vues sur Youtube.

Ikea

Ikea a abandonné l'impression de son catalogue commercial tiré à 200 millions d'exemplaires chaque année.

Pinterest

Pinterest a développé la fonction Catalogues pour les retailers. Cet outil est utilisé par de nombreuses enseignes comme Leroy Merlin, Maisons du Monde. Elles peuvent ainsi :

  • Télécharger l'ensemble de leurs catalogues produits sur leur réseau social ;
  • Épingler les produits ;
  • Générer des publicités Pinterest.

Les évolutions liées à "Stop pub"

Avec l'adoption de la loi anti-gaspillage, le dispositif STOP PUB se renforce.

Une étiquette Stop pub pour diminuer les déchets

Depuis le 1er janvier 2021,  l'imprimé publicitaire non sollicité est proscrit à la distribution :

  • Dans les boîtes aux lettres arborant un autocollant Stop pub ;
  • Sur les pare-brises des voitures.

La pollution publicitaire est ainsi limitée.

Des sanctions en cas de non-respect

Les entreprises qui ne respectent pas les règles de Stop pub peuvent être sanctionnées par une amende de 1 500 ? à 3 000 ? en cas de récidive.

La dématérialisation des catalogues

Digitaliser sa communication est devenu un impératif pour les entreprises étant donné les restrictions imposées par la politique anti-gaspillage.

L'imprimé publicitaire demeure primordial pour les retailers physiques

Les imprimés publicitaires restent appréciés car, bien employés, leur efficacité est prouvée.

Un moyen performant pour inciter à aller en magasin

Avec une distribution bien ciblée, l'imprimé publicitaire pousse à se rendre en magasin. Une campagne de flyers permet d'accroître de 9 % à 20 % le trafic de nouveaux visiteurs au niveau du secteur du retail.

Un important taux de lecture

L'imprimé publicitaire passe de main en main dans le foyer. Il peut également être relu. La mémorisation de l'offre ou des offres est donc conséquente. Les lecteurs recherchent principalement des promotions.

Un support plébiscité

Pour être avertis des promotions, plus des 2/3 des Français ont une préférence pour l'imprimé publicitaire. Seulement 1/3 préfèrent la voie numérique (application, site internet, emails). Pour allier écologie et impression, certaines enseignes font le choix d'utiliser du papier recyclé.