Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment organiser sa supply chain internationale ?

Avec le boom de l'e-commerce international, l'optimisation de la chaîne logistique est la seule solution pour avoir une supply chain performante.

  • Imprimer

Crée le 20 sept. 2021

Comment optimiser sa supply chain internationale ?
© Trueffelpix
Comment optimiser sa supply chain internationale ?

Le boom de l'e-commerce international

Avec le développement de l'e-commerce international, les retailers ont besoin d'une supply chain performante. Pour mieux organiser leur supply chain internationale, les retailers et e-commerçants français doivent :

  • Analyser et évaluer le coût du transport ;
  • Identifier la meilleure localisation des entrepôts ;
  • Optimiser la chaîne logistique...

Luxembourg : le vainqueur de l'e-commerce transfrontalier européen

Le Top 16 de Cross-Border Commerce Europe indique que les professionnels ont réélu le Luxembourg comme meilleur pays de l'e-commerce transfrontalier européen.

Les points clés et irritants pour les acheteurs transfrontaliers sont :

  • La rapidité de livraison ;
  • Les marchandises mal livrées ;
  • Les articles endommagés ;
  • La politique de retour.

Les gagnants de la vente transfrontalière en Europe

Selon le classement " Top 500 Cross-Border Retail Europe ", Ikea tient la première place des acteurs du secteur de la vente en ligne transfrontalière en Europe. H&M occupe la 2e position, suivie par Pandora, Smyths Toys, Lego, Nespresso, Expert, Cos, Swarovski et Other Stories.

Supply chain : le cas particulier du Brexit

Depuis janvier 2021, le Royaume-Uni est devenu un État tiers à l'Union européenne. Il ne pourra plus bénéficier des accords de libre-échange conclus par l'UE. Toute transaction de marchandises sera ainsi considérée comme une exportation en France et une importation au Royaume-Uni.

L'impact du Brexit sur la chaîne logistique

Les industries du Royaume-Uni dépendent totalement d'un flux constant de pièces qui traversent la Manche. Le Brexit va bouleverser ces flux. En effet, ces pièces effectuent de nombreux allers-retours avant d'être intégrées au produit final. L'enjeu est de :

  • Maîtriser les délais aux passages en douane ;
  • Prévenir les risques d'embouteillages ;
  • Ajuster les horaires de départ et d'arrivée des marchandises.

Adoptez une bonne stratégie logistique afin de minimiser les ruptures de supply chain.

Quels sont les domaines de supply chain concernés par le Brexit ?

Tous les flux entrants ou sortants de biens entre le Royaume-Uni et l'UE doivent être analysés d'un point de vue douanier. Les processus logistiques doivent être définis. Le responsable de la chaîne logistique est alors impliquée au premier chef. La direction fiscale s'occupe des formalités et du traitement fiscal des opérations. La direction commerciale et la direction juridique sont également impliquées dans la gestion du Brexit.

Les start-up spécialisées dans la digitalisation du transport

Actuellement, les retailers sont obligés d'optimiser au maximum leur supply chain internationale afin de réduire les coûts de transport et les répercuter au minimum à leur client final. Cette stratégie vise aussi à réduire l'empreinte carbone. Plusieurs start-up spécialisées dans la digitalisation des outils logistiques, comme Everoad ou FretLink, peuvent se charger de l'ensemble du processus de livraison.

Supply chain : réfléchir à l'emplacement de ses entrepôts

Les retailers, mais aussi les e-commerçants, visent aujourd'hui des destinations plus lointaines, le grand export. Toutefois, l'optimisation logistique nécessite du temps, la relation n'est pas si simple.

Le délai de livraison et la disponibilité en stock des produits sont les facteurs clés dans la décision d'achat des clients. Vous devez donc bien choisir l'emplacement de vos entrepôts.