Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Quels sont les défis des comparateurs de prix ?

Comment fonctionne le modèle des comparateurs de prix et à quelles contraintes sont-ils soumis ?]

  • Imprimer

Crée le 10 sept. 2021

Quels défis doivent relever les comparateurs de prix ?
© Beboy
Quels défis doivent relever les comparateurs de prix ?

L'obligation de transparence des comparateurs de prix

Le décret publié le 22 avril 2016 énonce toutes les obligations d'informations qu'un comparateur de prix doit donner aux utilisateurs.

Quels comparateurs de prix sont soumis à ces obligations ?

Sont concernés, les comparateurs :

  • Qui diffusent des renseignements en ligne afin de faire des comparaisons de prix et de spécificités de produits et de services ;
  • Qui emploient la dénomination " comparateur " ou " comparaison " pour décrire leur activité.

Quelles informations doivent être fournies par le comparateur ?

Le site du comparateur de prix en ligne doit expliquer en détail la méthode et le fonctionnement utilisés pour ses comparaisons. Il doit mentionner :

  • Les paramètres de classement des produits et services ;
  • La rémunération ou non du site par les entreprises référencées et son incidence sur le classement ;
  • Les partenariats commerciaux ou financiers éventuels existant entre le comparateur de prix et les fournisseurs mentionnés sur son site ;
  • Le détail des garanties commerciales pour chaque bien ou service comparé ;
  • La liste de tous les composants du prix et des frais additionnels éventuels ;
  • La base de référence de la comparaison : nombre d'enseignes ou de sites ;
  • La mention exhaustive ou non de la liste des produits et services comparés ;
  • La fréquence de mise à jour des comparaisons.

Les comparateurs de prix et la concurrence de Google

En juin 2017, Google a été sanctionné d'une amende jusque-là jamais vue, soit 2,4 milliards d'euros pour concurrence déloyale.

La dégradation du chiffre d'affaires des comparateurs de prix

Face au géant américain, plusieurs comparateurs basés aux États-Unis ont mis la clé sous la porte. Les grands comparateurs français et européens ne sont pas non plus épargnés. Kelkoo a vu son chiffre d'affaires chuter, le nombre de ses employés divisé par deux et ses bureaux en Allemagne, Espagne et Suède rayés de la carte. Google Shopping aurait accaparé 98% du marché, ne laissant plus que 2% à ses concurrents. Il a donc été sanctionné par l'Union européenne pour le motif d'abus de position dominante avec pratiques déloyales.

Le combat face à Google Shopping

Le leader américain a alors lancé une nouvelle façon d'attribuer les meilleurs résultats payants. Il a adopté le principe des enchères accessibles à tous. Le besoin de diversification est ressenti par les comparateurs. Google shopping concurrence chaque comparateur généraliste. Si les comparateur d'assurances semblent encore épargnés, ce n'est pas le cas des comparateurs de voyage.

Les comparateurs de prix et la concurrence des marketplaces

Le combat face à Google Shopping

Les comparateurs de prix offrent aux entreprises référencées :

  • Un positionnement avantageux par les moteurs de recherche ;
  • Un développement de la notoriété de leur marque ;
  • Une hausse du trafic sur leur site e-commerce.