Mon compte Je m'abonne

Des réponses immédiates à vos questions

Accès et téléchargement réservés aux abonnés

Abonnez-vous

55 fiches pour la catégorie : Gestion

>Comment utiliser le CICE
Comment utiliser le CICE
©

Comment utiliser le CICE

Le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) est un dispositif fiscal visant à encourager les entreprises à investir, à innover et à embaucher. Représentant jusqu'à 6 % de la masse salariale, cette économie d'impôt implique mécaniquement une baisse du coût du travail.

>Comment obtenir le remboursement du CICE
Comment obtenir le remboursement du CICE
©

Comment obtenir le remboursement du CICE

En principe, le remboursement du CICE est effectué automatiquement sur une période de trois ans. Pour autant, certaines entreprises font une demande de restitution immédiate ou obtiennent un préfinancement du crédit d'impôt auprès d'un organisme bancaire.

>Comment le CICE est-il imputé
Comment le CICE est-il imputé
©

Comment le CICE est-il imputé

L'imputation du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) est réalisée au moment de la liquidation du solde de l'impôt sur les sociétés ou de l'impôt sur le revenu. L'excédent non imputé constitue pour l'entreprise une créance qui peut être reportée durant les trois exercices suivants.

>Comment déclarer le CICE
Comment déclarer le CICE
©

Comment déclarer le CICE

Pour bénéficier du crédit d'impôt, les entreprises éligibles au CICE sont tenues de respecter des obligations déclaratives auprès de l'administration fiscale et sociale. A ce titre, des échéances sont prévues chaque année pour réaliser ces formalités.

>Comment calculer et comptabiliser le CICE
Comment calculer et comptabiliser le CICE
©

Comment calculer et comptabiliser le CICE

Accessible à toutes les entreprises employant des salariés, le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) induit une économie d'impôt représentant 6 % de la masse salariale pour les rémunérations brutes inférieures à 2,5 fois le SMIC.

>Comprendre les avantages fiscaux de la holding
Comprendre les avantages fiscaux de la holding
©

Comprendre les avantages fiscaux de la holding

La création d'une holding comporte plusieurs avantages pour l'entrepreneur. Il peut notamment trouver un intérêt fiscal à ce mode d'organisation.

>Pourquoi créer une holding
Pourquoi créer une holding
©

Pourquoi créer une holding

Dans le cadre du rachat ou de la vente d'une entreprise, créer une holding est une opération intéressante à plusieurs titres.

>Comment se protéger contre les impayés
Comment se protéger contre les impayés
©

Comment se protéger contre les impayés

Parce que 25% des défaillances d'entreprises sont dues à des retards de paiement, se protéger contre les impayés, en amont et en aval des transactions, est crucial.

>Comment gérer les litiges clients
Comment gérer les litiges clients
©

Comment gérer les litiges clients

Parce que gérer les litiges clients signifie obtenir la satisfaction de la clientèle et diminuer les retards de paiement, il s'agit d'une étape essentielle pour se protéger des impayés et assurer la pérennité de l'entreprise.

>Comment optimiser la relance client
Comment optimiser la relance client
©

Comment optimiser la relance client

Une gestion efficace de l'encours client permet une amélioration de la trésorerie. D'où son caractère crucial pour la pérennité de l'entreprise.

>Comprendre les garanties et pénalités
Comprendre les garanties et pénalités
©

Comprendre les garanties et pénalités

Sécuriser le risque client est indispensable à la pérennité de l'entreprise. L'application de pénalités encadrera les délais de paiement, tandis que la prise de garanties diminuera les effets d'impayés.

>Soigner les documents commerciaux
Soigner les documents commerciaux
©

Soigner les documents commerciaux

Les documents commerciaux, dûment signés, jalonnent et sécurisent toute transaction. Matérialisant l'engagement réciproque des parties, ils encadrent les conditions du partenariat selon la typologie du risque client et protègent contre les impayés.

>Comment utiliser l'assurance-crédit
Comment utiliser l'assurance-crédit
©

Comment utiliser l'assurance-crédit

Souscrire une assurance-crédit est pertinent pour gérer le risque client en se protégeant contre les impayés. Encore faut-il que l'entreprise comprenne son fonctionnement et négocie des services adaptés à ses besoins.

>Comment étudier la solvabilité des clients
Comment étudier la solvabilité des clients
©

Comment étudier la solvabilité des clients

A l'heure où la défaillance d'une entreprise sur quatre trouve son origine dans des retards de paiement, étudier la solvabilité des clients est indispensable.

>Comment créer une holding
Comment créer une holding
©

Comment créer une holding

Une holding est une société détenant des participations dans d'autres société. Le processus de création d'une holding peut se réaliser de différentes manières.

>Comment optimiser sa trésorerie
Comment optimiser sa trésorerie
©

Comment optimiser sa trésorerie

Optimiser sa trésorerie est un enjeu crucial pour toute entreprise, surtout lorsqu'elle est en phase de croissance et que le besoin en fonds de roulement (BFR) augmente rapidement. Il est possible de passer par la négociation avec les clients et fournisseurs afin de revoir les conditions de règlement, d'avoir recours au crédit bancaire ou d'utiliser l'escompte ou l'affacturage.

>Comment placer sa trésorerie
Comment placer sa trésorerie
©

Comment placer sa trésorerie

Après avoir réussi à constituer un excédent de trésorerie, comment faire en sorte que cet argent fructifie ? Il existe plusieurs supports de placement de trésorerie qui diffèrent en fonction du niveau de risque que le chef d'entreprise est prêt à prendre. Tandis que les SICAV monétaires et les dépôts à terme sont peu risqués, mais peu rémunérés, les prêts aux entreprises offrent un meilleur rendement.

>Comment financer sa trésorerie
Comment financer sa trésorerie
©

Comment financer sa trésorerie

Il est primordial de gérer son besoin en fonds de roulement et de négocier les délais de paiement avec ses clients et ses fournisseurs. Cela permet de financer sa trésorerie ou dégager des excédents de trésorerie, qui pourront ensuite être placés sur différents supports ou utilisés pour aider l'entreprise à se développer.

>Comment allonger les délais de règlement
Comment allonger les délais de règlement
©

Comment allonger les délais de règlement

Le fait d'allonger les délais de règlement oblige les fournisseurs à avoir recours à l'escompte ou à l'affacturage afin de réduire leur besoin en fonds de roulement, mais ces solutions ont un coût. Parallèlement, il parait donc judicieux de tout faire pour réduire les délais de paiement des clients.

>Comment diminuer les délais de paiement
Comment diminuer les délais de paiement
©

Comment diminuer les délais de paiement

La maîtrise des délais de paiement est primordiale lorsque l'entreprise souhaite gérer efficacement la trésorerie de son entreprise. Voici quelques conseils pour réduire ses créances clients et revoir les conditions de règlement qui ont été fixées.

>Comment réduire ses frais généraux
Comment réduire ses frais généraux
©

Comment réduire ses frais généraux

Parvenir à maîtriser les frais généraux en réduisant les dépenses inutiles ou peu productives permet non seulement d'améliorer la rentabilité de l'entreprise, mais aussi de surmonter plus facilement les périodes creuses.

>Comment externaliser des tâches spécifiques
Comment externaliser des tâches spécifiques
©

Comment externaliser des tâches spécifiques

L'externalisation de certaines activités est une source d'économies importante pour les entreprises, qui peuvent ainsi se focaliser sur leur coeur de métier. Il leur est possible de sous-traiter l'analyse des postes de dépenses ou les procédures d'achats.

>Comment optimiser ses ressources
Comment optimiser ses ressources
©

Comment optimiser ses ressources

Les efforts consentis pour réduire les frais généraux ne doivent pas uniquement reposer sur les fournisseurs, mais aussi sur les équipes internes en procédant à une rationalisation des dépenses.

>Comment renégocier ses contrats
Comment renégocier ses contrats
©

Comment renégocier ses contrats

La renégociation des contrats fournisseurs est l'un des axes prioritaires permettant de réduire les frais généraux d'une société, en renforçant notamment la mise en concurrence.

>Comment optimiser ses stocks
Comment optimiser ses stocks
©

Comment optimiser ses stocks

Bien gérer ses stocks permet à l'entreprise d'augmenter son chiffre d'affaires. Une politique de gestion des stocks efficace et optimisée garantit aux entreprises de réduire leurs coûts. Cela passe par l'évitement de deux écueils : stocker trop ou trop peu, car ces deux excès ont des conséquences néfastes sur le résultat d'exploitation.

>Comment rationaliser la gestion des stocks
Comment rationaliser la gestion des stocks
©

Comment rationaliser la gestion des stocks

Rationaliser la gestion des stocks, c'est d'abord mettre en place un modèle de gestion professionnel qui ne laisse pas de place aux approximations. D'autant que cette démarche peut être synonyme d'économies importantes au niveau du coût d'exploitation.

>Comment définir une politique de stock optimale
Comment définir une politique de stock optimale
©

Comment définir une politique de stock optimale

Mettre en place une politique de stock optimale est essentiel pour optimiser son besoin en fonds de roulement (BFR). Tout l'enjeu de cette politique peut se résumer ainsi : il faut prendre garde à ne pas surstocker (ce qui bloque le capital et engendre des coûts de stockage démesurés), tout en parant aux aléas de la supply chain pour ne pas impacter le taux de service.

>Comment identifier les aléas de la supply chain
Comment identifier les aléas de la supply chain
©

Comment identifier les aléas de la supply chain

Le management des risques de la chaîne d'approvisionnement (supply chain risk management) révèle la préoccupation qu'ont les entreprises pour anticiper des aléas qui peuvent dérégler une chaîne d'approvisionnement. Mais une telle gestion est toujours compliquée. En cause : les flux tendus, la mondialisation et l'externalisation.

>Comment réduire les stocks dormants
Comment réduire les stocks dormants
©

Comment réduire les stocks dormants

Optimiser les stocks, ce n'est pas seulement choisir un modèle de gestion qui garantit un taux de rotation élevé. C'est aussi réduire au minimum ses stocks dormants, condamnés à dépérir dans un entrepôt, entraînant des coûts de gestion trop élevés. Les stocks dormants représentent donc un enjeu majeur.

>Comment calculer les ratios de la gestion des stocks
Comment calculer les ratios de la gestion des stocks
©

Comment calculer les ratios de la gestion des stocks

Pour optimiser ses stocks, l'entreprise doit surveiller plusieurs variables clés permettant d'évaluer la qualité du modèle choisi. Il s'agit de la rotation des stocks et du temps d'écoulement de ces derniers. Deux ratios à surveiller puisqu'ils agissent sur la rentabilité.

>Comment choisir son modèle de gestion des stocks
Comment choisir son modèle de gestion des stocks
©

Comment choisir son modèle de gestion des stocks

Bien optimiser ses stocks commence par choisir un modèle de gestion optimal. Si le but est souvent le même (réduire les stocks au minimum pour diminuer les coûts), toutes les méthodes de gestion ont des caractéristiques qui se prêtent plus ou moins bien à chaque activité.

>Comment étaler les dettes de son entreprise
Comment étaler les dettes de son entreprise
©

Comment étaler les dettes de son entreprise

Au cours de sa vie, l'entreprise peut rencontrer des difficultés financières qui peuvent l'empêcher d'honorer ses engagements vis-à-vis de tiers : dettes fournisseurs, dettes fiscales, dettes financières, dettes sociales, etc. Lorsque les défauts de paiement sont avérés ou prévisibles à court terme, il existe plusieurs procédures d'étalement des créances. Quel que soit leur mode de mise en oeuvre, leur objectif est toujours le même : sauvegarder l'activité de l'entreprise en difficulté.

>Comprendre la procédure de conciliation
Comprendre la procédure de conciliation
©

Comprendre la procédure de conciliation

Une entreprise en difficulté a plusieurs solutions pour tenter de redresser sa situation financière, de l'étalement à l'amiable de ses dettes à la procédure Cochef. Plus proche de la procédure du mandat ad hoc, la procédure de conciliation permet de se faire accompagner pour rechercher un accord amiable entre le débiteur et ses créanciers.

>Comprendre le mandat ad hoc
Comprendre le mandat ad hoc
©

Comprendre le mandat ad hoc

Lorsqu'une entreprise est en difficulté, plusieurs solutions peuvent se présenter à elle pour redresser la situation, comme un étalement à l'amiable ou une procédure Cochef. Pour anticiper une situation de cessation de paiements, il existe également une procédure préventive pour remettre l'entreprise sur pieds : le mandat ad hoc.

>Comprendre la procédure Cochef
Comprendre la procédure Cochef
©

Comprendre la procédure Cochef

Pour une entreprise en difficulté, il est toujours possible de demander la mise en place d'un étalement des dettes fiscales et sociales. Cependant, lorsque les difficultés sont réelles et les dettes à rembourser très lourdes, il peut être nécessaire d'entamer une procédure globale, également appelée procédure Cochef ou procédure Codechef, pour repartir sur de bonnes bases.

>Comprendre l'étalement amiable
Comprendre l'étalement amiable
©

Comprendre l'étalement amiable

Les problèmes financiers font parfois partie de la vie de l'entreprise. Pour une entreprise en difficulté, s'il est possible de négocier des délais de paiement des dettes fournisseurs ou des dettes financières, elle peut également se tourner vers certains organismes pour étaler ses dettes fiscales et sociales à l'amiable, si un défaut de paiement est prévisible.

>Comment faire face à une baisse d'activité
Comment faire face à une baisse d'activité
©

Comment faire face à une baisse d'activité

Baisse de la demande, croissance en panne : une conjoncture morose se traduit généralement par une baisse de l'activité économique. Les chefs d'entreprise ont à leur disposition différentes variables d'ajustement qui leurs permettent de s'adapter à la réalité du terrain.

>Comment recourir à l'externalisation
Comment recourir à l'externalisation
©

Comment recourir à l'externalisation

Egalement appelée "outsourcing", l'externalisation est une stratégie mise en place par une entreprise consistant en un transfert de ses activités vers un prestataire extérieur. Considéré comme un élément de compétitivité et un facteur de souplesse supplémentaires, l'externalisation offre une plus grande souplesse en cas de fluctuation de l'activité.

>Comment recourir à l'intérim
Comment recourir à l'intérim
©

Comment recourir à l'intérim

Un chef d'entreprise peut recourir à l'intérim, sous certaines conditions, afin de pallier à une augmentation ponctuelle de son activité ou de compenser l'absence d'un ou de plusieurs salariés permanents. Adopter le principe de recourir à l'intérim est aussi un moyen de réduire ses effectifs permanents, pour pouvoir plus facilement faire face à une baisse de l'activité.

>Comprendre l'annualisation du temps de travail
Comprendre l'annualisation du temps de travail
©

Comprendre l'annualisation du temps de travail

Pour faire face à activité fluctuante, le chef d'entreprise peut recourir au dispositif d'annualisation du temps de travail, afin de répartir le temps de travail de ses salariés sur une période maximale de 12 mois.

>Comprendre le chômage partiel
Comprendre le chômage partiel
©

Comprendre le chômage partiel

Autrefois qualifié de chômage partiel ou de chômage technique, l'activité partielle constitue un outil auquel les entreprises en proie à difficultés économiques peuvent recourir afin de prévenir les licenciements. Ce dispositif permet de maintenir l'emploi en réduisant ponctuellement l'activité des salariés, sans suspendre totalement leur rémunération.

>Comprendre son compte de résultat
Comprendre son compte de résultat
©

Comprendre son compte de résultat

Le compte de résultat (CR) synthétise les produits et charges de l'entreprise sur la durée d'un exercice comptable. Les éléments qu'il contient, des flux d'enrichissement et d'appauvrissement, aboutissent au résultat net, qui indique la performance de l'entreprise. Ce document comptable appartient aux états financiers de l'entreprise.

>Calculer son résultat exceptionnel
Calculer son résultat exceptionnel
©

Calculer son résultat exceptionnel

Le résultat exceptionnel met en exergue des évènements non récurrents qui impactent le compte de résultat. Il s'agit d'un composant du résultat net qui figure parmi les soldes intermédiaires de gestion. Par définition, c'est le moins "régulier" de ces indicateurs.

>Calculer son résultat financier
Calculer son résultat financier
©

Calculer son résultat financier

Le résultat financier mesure la différence entre produits et charges financières. Cette composante mineure du résultat net, indiquée dans le compte de résultat et présente parmi les soldes intermédiaires de gestion, est indépendante de l'activité de l'entreprise. Elle ne renseigne que sur sa situation financière, notamment sa politique de financement.

>Calculer son résultat net
Calculer son résultat net
©

Calculer son résultat net

Le résultat net indique la différence entre l'ensemble des produits et des charges de l'entreprise, à l'issue d'un exercice comptable. Ultime indicateur des soldes intermédiaires de gestion dans le compte de résultat, il est déterminant dans l'affectation des bénéfices de l'entreprise.

>Calculer son résultat d'exploitation
Calculer son résultat d'exploitation
©

Calculer son résultat d'exploitation

Le résultat d'exploitation reflète la différence entre produits et charges d'exploitation dans le compte de résultat. Cet indicateur clé de la rentabilité figure parmi les soldes intermédiaires de gestion ; il est aussi un élément du calcul du résultat net.

>Calculer sa capacité d'autofinancement (CAF)
Calculer sa capacité d'autofinancement (CAF)
©

Calculer sa capacité d'autofinancement (CAF)

La capacité d'autofinancement (CAF) est un indicateur-clé de l'activité de l'entreprise, obtenu à partir du compte de résultat. Il révèle le flux potentiel de trésorerie de l'entreprise, c'est-à-dire les ressources brutes générées par son activité, dont elle dispose en fin d'exercice.

>Calculer son besoin en fonds de roulement (BFR)
Calculer son besoin en fonds de roulement (BFR)
©

Calculer son besoin en fonds de roulement (BFR)

Le besoin en fonds de roulement (BFR) renseigne sur le niveau de ressources nécessaires pour financer le cycle d'exploitation de l'entreprise. C'est un indicateur stratégique de la gestion financière d'une entreprise, car il dicte les actions à mener pour s'assurer que la trésorerie couvre en permanence l'activité de l'entreprise.