Mon compte Je m'abonne

Comment choisir le type de contrat d'apprentissage

Selon le type d'entreprise, les contrats d'alternance ont des coûts et des modalités de prise en charge différents. Les critères à prendre en compte sont le statut juridique, l'effectif, le secteur d'activité, mais aussi l'âge et le niveau d'étude de l'alternant. Les modes de financement ne sont pas les mêmes pour les contrats d'apprentissage et ceux de professionnalisation.

  • Imprimer

Crée le 1 juil. 2015

Le choix du type de contrat dépend du profil recherché et des avantages accordés.
© vege
Le choix du type de contrat dépend du profil recherché et des avantages accordés.

1. Le contrat de professionnalisation en détail

Les entreprises privées peuvent accueillir un apprenti en contrat de professionnalisation, contrairement aux entreprises publiques, aux collectivités territoriales ou aux établissements publics administratifs. La raison est simple : seules les sociétés soumises à l'impôt sur la formation professionnelle en bénéficient.

Les avantages du contrat de professionnalisation sont nombreux :

  • bénéficier d'un salarié avec une formation professionnelle et concrète ;
  • ne pas comptabiliser le salarié dans les effectifs de l'entreprise ;
  • profiter d'allègements ou exonérations de cotisations patronales ;
  • recevoir de l'aide forfaitaire à l'employeur (AFE) versée par l'Etat.

2. Contrat de professionnalisation : les obligations de l'entreprise

  • Désigner un tuteur pour l'emploi d'un alternant en contrat de professionnalisation ;.
  • Laisser le salarié suivre sa formation, d'une durée minimale de 150 heures, entre 6 et 12 mois.

3. Les spécificités du contrat de professionnalisation

Avec le contrat de professionnalisation, il est possible :

  • d'embaucher un demandeur d'emploi de plus de 25 ans ou un senior ;
  • d'obtenir un retour sur investissement des frais versés à l'OPCA ;
  • de signer un CDI avec une période de professionnalisation.

4. Les avantages du contrat d'apprentissage pour les entreprises

Le contrat d'apprentissage est ouvert à toutes les entreprises privées et publiques.

Il permet:

  • d'embaucher un jeune de 16 à 25 ans dans tous types de secteurs d'activité ;
  • d'obtenir des exonérations de charges et des crédits d'impôt ;
  • de profiter des aides régionales ;
  • d'embaucher un apprenti sans que celui-ci ne soit comptabilisé dans les effectifs de l'entreprise.

L'entreprise a l'obligation de :

  • désigner un maître d'apprentissage ;
  • respecter les périodes de formation en CFA, centre de formation des apprentis, soit au moins 400 heures par an.

Ce contrat est avantageux pour les entreprises :

  • qui ont un besoin sur le long terme avec des contrats pouvant aller de 1 à 3 ans ;
  • qui souhaitent recruter une aide.

5. Quels interlocuteurs pour bien choisir son contrat d'alternance> ?

Pour choisir le contrat d'alternance adapté au besoin de l'entreprise, il est possible de se tourner vers :

  • les chambres de Commerce et d'industrie et les chambres des métiers et de l'artisanat ;
  • les OPCA, organismes paritaires collecteurs agrées ;
  • les CFA, centres de formation des apprentis ;
  • le conseil régional.