Mon compte Je m'abonne

Comment calculer le coût d'un apprenti

Le coût d'un salarié apprenti dépendra du contrat proposé, de l'âge du salarié et de son type de formation. L'employeur d'un salarié en alternance, qu'il soit en contrat de professionnalisation ou en contrat d'apprentissage, doit s'acquitter du coût de la formation et d'un salaire.

  • Imprimer

Crée le 1 juil. 2015

Le coût d'un apprenti varie en fonction du type contrat signé.
© Picture-Factory
Le coût d'un apprenti varie en fonction du type contrat signé.

1. Le coût d'un apprenti en contrat d'apprentissage

En contrat d'apprentissage, le salarié est payé entre 41 et 61 % du SMIC, en fonction de son âge et de son niveau d'étude. Le coût de la formation est pris en charge par le biais de la taxe d'apprentissage de l'entreprise, à laquelle toutes les entreprises sont soumises en fonction de leur effectif.

Pour chaque entreprise, lataxe d'apprentissage représente 0,68 % de la masse salariale. Une proportion de cette taxe est directement reversée à l'école de l'apprenti présent au sein de l'entreprise.

2. L'exonération de cotisations sociales

Les salaires des apprentis bénéficient d'une exonération de cotisations sociales :

  • partielle pour les entreprises de plus de 11 salariés ;
  • totale pour les entreprises de moins de 11 salariés.

Le contrat d'apprentissage est un contrat en alternance. Aussi, en l'absence de l'apprenti, l'exécution de ses tâches doit être pilotée par un autre collaborateur.

3. Calculer le coût d'un salarié en contrat de professionnalisation

Le coût de la formation d'un étudiant en contrat de professionnalisation est pris en charge par le biais de l'organisme paritaire collecteur agrée, (OPCA).

Toute entreprise doit s'acquitter auprès de l'OPCA d'un impôt formation comprise entre 0,15 et 0,30 % de la masse salariale selon la taille de l'entreprise et son secteur d'activité. L'OPCA reverse ensuite cette taxe sous la forme de prise en charge de formations (dont celles en contrat de professionnalisation).

Le salaire d'un étudiant en contrat de professionnalisation est compris, selon son niveau d'étude et son âge, entre 55 et 80 % du SMIC, voire 100 % si l'apprenti a plus de 25 ans. Il y a aussi exonération de certaines charges patronales.