Mon compte Je m'abonne

Comment maîtriser son actif immobilisé

L'actif immobilisé s'oppose, dans un bilan comptable, à l'actif circulant. Il est donc important de bien les distinguer pour comprendre son bilan comptable. L'actif immobilisé représente les immobilisations d'une entreprise, c'est-à-dire tout ce qui est pérenne au sein d'un établissement.

  • Imprimer

Crée le 27 mai 2015

Les immeubles font partie de l'actif immobilisé.
© RonFullHD
Les immeubles font partie de l'actif immobilisé.

1. Comprendre son actif immobilisé

Au sein de la catégorie actif immobilisé, trois familles existent :

  • les immobilisations incorporelles. Ces actifs n'ont pas d'existence physique et ne sont pas monétaires. Il peut s'agir de brevets, logiciels, droit au bail, fonds de commerce ou frais de recherche et développement ;
  • les immobilisations corporelles. Ces actifs physiques permettent de produire ou de fournir des biens et services. Cela concerne par exemple les meubles et immeubles, le matériel industriel, logistique et informatique ;
  • les immobilisations financières : ces actifs peuvent prendre la forme de parts sociales ou de crédits par exemple.

2. Evaluer son actif immobilisé

Au fil du temps, les immobilisations corporelles et incorporelles perdent de leur valeur. Lors du bilan comptable, a alors lieu un amortissement.

Les immobilisations financières ne sont, quant à elles, pas soumises à l'amortissement comptable, mais éventuellement au provisionnement.

Afin d'estimer son actif immobilisé, il faut à la fois prendre en compte les prix d'acquisition et la dépréciation, voire provision, de l'actif. Cela est représenté au sein du bilan comptable par :

  • le coût d'achat ;
  • la dépréciation qui s'est accumulée depuis l'acquisition ;
  • la valeur nette comptable, correspondant au prix d'achat moins la dépréciation.

3. Analyser son actif immobilisé

A la lecture de son bilan comptable, le chef d'entreprise cherche à tirer des conclusions afin de pérenniser ou développer sa société. Comprendre son bilan comptable permet donc de trouver les failles et les points forts de son établissement.

Analyser son actif immobilisé, c'est faire un point sur l'état de son entreprise. En le comparant avec l'actif circulant, il est donc possible de déterminer les besoins en investissements.

Lorsque l'actif immobilisé est bien plus conséquent que l'actif circulant, cela peut signifier que l'entreprise nécessite des investissements importants.

Il peut aussi être utile de comparer l'évolution de son actif immobilisé sur plusieurs années afin de ne pas laisser perdurer une trop forte dépréciation.