Mon compte Je m'abonne

Comment maîtriser son actif circulant

L'actif circulant se définit comme les divers éléments positifs de l'entreprise qui ne sont pas durablement utiles à la société.

  • Imprimer

Crée le 27 mai 2015

Les stocks font partie de l'actif circulant.
© juniart
Les stocks font partie de l'actif circulant.

1. Comprendre son actif circulant

Plusieurs rubriques forment l'actif circulant d'un bilan comptable :

  • les en-cours et stocks (voir détail ci-dessous) ;
  • les avances et acomptes versés sur commandes : il est parfois demandé aux clients un acompte pour réserver une prestation de service ou un bien ;
  • les créances : il arrive qu'une entreprise soit détentrice de créances envers l'administration ou des clients ;
  • les valeurs mobilières de placement : il s'agit de titres achetés dans le but de réaliser une plus-value à court terme ;
  • les disponibilités : sont intégrés à l'actif circulant le total de la trésorerie présente dans les caisses de l'entreprise, mais aussi l'ensemble des sommes positives sur les divers comptes bancaires ;
  • les charges constatées d'avance : certaines charges peuvent être comptabilisées sur un exercice comptable alors qu'elles concernent l'exercice suivant.

Parmi les en-cours et stocks, on distingue quatre catégories :

  • les stocks de matières premières : biens à incorporer au processus de production ;
  • les stocks d'en-cours de production : prestations de services ou produits dont la réalisation est en cours ;
  • les stocks de produits intermédiaires et produits finis : les produits intermédiaires sont ceux arrivés à un stade d'avancement défini de la production et les produits finis sont ceux dont la production est terminée et qui sont en vente ;
  • les stocks de marchandises : les biens achetés et mis en vente sans avoir été transformés.

2. Suivre l'évolution de son actif circulant

  • Pour le chef d'entreprise, l'actif circulant symbolise les besoins de l'entreprise. Maîtriser l'actif circulant permet d'assurer le bon fonctionnement de l'entreprise.
  • Afin de constituer des stocks, de proposer des facilités de paiement à ses clients ou simplement d'approvisionner la trésorerie pour gérer le quotidien, le dirigeant d'entreprise doit assurer les possibilités de financement à court terme, voire immédiat, de son établissement.